Rechercher
  • Jean François Barrat

Visitez le Nicole's MuseuM

Nicole Esterole propose une nébuleuse artistique aussi véhémente qu'exhaustive, qui se développe de manière protéiforme : magazine, musée virtuel, blog, facebook.

C'est une action numérique aussi engagée que salutaire... Plongez les yeux grands ouverts dans cette immensité sidérale et sidérante...


Visitez le nicolemuseum.fr Découvrez 6500 artistes magnifiquement libres et inventifs… Une flore sauvage sans engrais, ni OGM, ni subventions… (Avec ses 200 visiteurs en moyenne par jour, la fréquentation de ce Musée est trois fois supérieure à celle du Musée d’Art contemporain de Lyon, qui compte moins de visiteurs quotidiens que d’employés à son service).



REGARDEZ LE DIAPORAMA DU NICOLEMUSEUM : https://nicolemuseum.fr/Nicole-Museum_Le-Diaporama/Nicole-Museum_Le-Diaporama.html


6500 artistes- 7 heures de projection- Ce diaporama du nicolemuseum.fr, c’est comme une plongée dans l’immensité fabuleuse de la création actuelle. Elle nous procure le même vertigineux plaisir que celui éprouvé par l’immersion dans certains fonds marins inexplorés, pour y découvrir toutes sortes d’organismes animaux et végétaux aux formes stupéfiantes , inimaginables, mais bien vivantes et fières de l’être… C’est la beauté à l’état de nature assurément. C’est montrer la luxuriance de la biodiversité cachée de l’art vraiment d’aujourd’hui C’est une vérité de fond, sous les tapis de détritus de surface C’est cet « art sauvage » de fond que l’ « art cultivé » de surface, produit du ministère de la culture et des réseaux du financial-art, veut tant nous cacher. Révéler cette biodiversité pour mieux la sauvegarder : le fichier HTML de 800 mo de ce diaporama est téléchargeable et partageable à volonté

Découvrez les gazettes


savourez le blog engagé et enragé TOUT CE QUE VOUS SOUHAITIEZ SAVOIR SUR L'ART "CONTEMPO-RIEN DE RIEN", SANS AVOIR JAMAIS OSÉ LE DEMANDER...VOUS LE TROUVEREZ SUR LE VADROUILLEUR URBAIN AVEC PLUS DE CENT TEXTES HISTORIQUES DE NICOLE​ levadrouilleururbain.wordpress.com le blog à forte audience internationale, où vous trouverez tous les textes récents de Nicole dans une magnifique mise en page SANS OUBLIER : Abonnez-vous au facebook nicole esterolle

Lisez ce texte confondant LE GRAND SCHISME DANS L’ART D’AUJOURD’HUI

Il faudrait qu’on admette, tout simplement et une fois pour toutes, qu’il existe aujourd’hui deux types de productions artistiques « contemporaines » l’une de l’autre, mais totalement étrangères l’une à l’autre .

La première, la plus répandue et fournie en artistes, incrustée dans la vie et le réel, remplie de sens et de contenu, partageable et d’origine naturelle, sans engrais, ni subvention, ni emballage discursif asphyxiant.

La seconde, en expansion depuis une quarantaine d’années, comme une sorte de prolifération artificielle, comme un art sans art, comme une grosse gidouille uburenesque, sans contenu vivant, sans nécessité intérieure, parfaitement immatérielle . Cette aberration creuse est d’origine purement conceptuelle et politique… terriblement absurde, invasive et destructrice de l’écosystème naturel de l’art…au profit des forces polluantes et prédatrices de la planète.

Si la première est partageable entre tous, la seconde est structurellement liée aux puissants mécanismes décérébrés de pouvoir et d’argent qui l’ont produite et lui ont réservé d’autorité l’exclusivité de l’appellation « art contemporain ».

Bon, nous en sommes là….en attendant que la seconde sombre d’elle-même dans son abyssale et vertigineuse vacuité.


Mais qui est Nicole Esterolle ?

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout